editorial

CLAUDE PINET

Logo

Notre ami Claude Pinet, plus connu de beaucoup sous le nom de Zacaisse, nous a laissés sur la rive, lui aussi.. Nous l'appelions Zacaisse à cause de sa promptitude à s'indigner et à manifester bruyamment son indignation. Le monde, soudain, va nous paraître silencieux.
Mais ne se souvenir que de ses coups de gueule serait vraiment passer à côté de l'essentiel.
Si Claude s'indignait, c'est qu'il était l'homme droit, par excellence. Il était l'honnêteté faite homme. La franchise, la sincérité sans fard, sans cire comme le suggèrent certains étymologistes, c'était Claude. Il proclamait ses valeurs haut et clair et il les observait courageusement sans jamais concéder, sans jamais défaillir. Ses valeurs couvraient son amour pour la famille exemplaire que Geneviève et lui avaient fondée il y a plus de 60 ans. Claude était légitimement très fier de ses trois enfants, de ses huit petits-enfants et de Matteo, l'arrière petit-fils qui n'aura pas connu longtemps son arrière grand-père.
Les valeurs de Claude couvraient aussi l'amour pour son pays car Claude aimait notre drapeau comme savent si bien le faire les Français nés comme lui en Afrique du Nord. Claude aimait aussi les Gadzarts dont il prônait les vertus traditionnelles avec la vigilance et l'intransigeance de Caton l'Ancien. Ces valeurs le tenaient aux tripes, et les cris de Zacaisse étaient des cris de cœur.

Monsieur Sincère vient d'embarquer sur le voilier de William Blake :
.../...
Un voilier passe dans la brise du matin,
et part vers l'océan.
Il est la beauté, il est la vie.
Je le regarde jusqu'à ce qu'il disparaisse à l'horizon.
Quelqu'un à mon côté dit : « il est parti !»

Parti vers où ?
Parti de mon regard, c'est tout !
Son mât est toujours aussi haut,
sa coque a toujours la force de porter
sa charge humaine.
Sa disparition totale de ma vue est en moi,
pas en lui.

Et juste au moment où quelqu'un prés de moi
dit : «il est parti !»
il en est d'autres qui le voyant poindre à l'horizon
et venir vers eux s'exclament avec joie :
«Le voilà !»

C'est ça la mort !
Il n'y a pas de morts.
Il y a des vivants sur les deux rives.
.../...
Nous connaissons ces "autres" qui viennent de voir Claude venir vers eux. Les éclats de voix de Zacaisse vont maintenant animer la réunion de promo qui se tient sur l'autre rive avec une affluence grandissante.

A bientot, l'ami,

MR pour la promo

L'ONT PRÉCÉDÉ..


FRANCIS ESPELLY † 1958

voir son In Memoriam
EDMOND CÉSANE † 1968

voir son In Memoriam
MICHEL COLAS † 1986

JACQUES DELUBAC † 1992

voir son In Memoriam

JACQUES HAUET † 1994

MICHEL PUIG † 1996

GEORGES TREYSSAC † 1998


voir son In Memoriam
JEAN BEDIN † 2002


voir son In Memoriam

GÉRARD LABARTHE † 2004

voir son In Memoriam
JEAN ZAMMIT † 2007

voir son In Memoriam
HENRY ROQUES † 2008

voir son In Memoriam
BERNARD GRANCOIN † 2008

voir son In Memoriam

MARCEL REBORD † 2009

PIERRE HINAULT † 2009

MANUEL BENET † 2010

JÉRÔME DI BERNARDO † 2010

voir son In Memoriam

GEORGES MAURY † 2011

voir son In Memoriam
JEAN PICCOT † 2011

voir son In Memoriam
PIERRE ILLY † 2012

voir son In Memoriam
ROGER BACO † 2012

voir son In Memoriam

CLAUDE MINIUSSI † 2012

voir son In Memoriam
VICTOR CAMPANO † 2013

voir son In Memoriam
JEAN CHARLADE † 2015

voir son In Memoriam
PIERRE GALABERT † 2016

voir son In Memoriam

DOMINIQUE BAUDIN † 2016

voir son In Memoriam
GÉRARD CHAUDOT † 2016

voir son In Memoriam
MAURICE DESCHAMPS † 2017

voir son In Memoriam
JEAN-PIERRE RIOU † 2017

voir son In Memoriam
CLAUDE BONNET † 2017

voir son In Memoriam
FRANCIS REMÉSY † 2017

voir son In Memoriam
CHARLES VERNIN † 2017

voir son In Memoriam
ÉDITORIAL
NOUVELLES
VIOLONS D'INGRES
TROMBINOSCOPE
SOUVENIRS
ANNUAIRE
LIENS A&M
CLIMATOLOGIE
FLORILÈGE