Notre Camarade Georges Maury


Georges nous a quittés.

Georges était un battant; il a lutté contre l'implacable maladie, jusqu'au bout, avec courage et lucidité, sans jamais cesser de présenter l'extérieur cette image zen de lui qui lui collait la peau.

Calme, et fidèle en amitié, il a franchi les nombreux hauts et bas de sa vie, sans se départir de son légendaire sang-froid, et avec la même élégance.
Un accident de ski pendant notre année Pierrot l'avait conduit redoubler. Nostalgie de se voir décroché du parcours universitaire de la promo? Manifestation de son fort tempérament? Ou les deux? Toujours est-il que Georges abandonna les Arts en cours de scolarité. Pour cette raison, il n'a pas figuré dans l'Annuaire A&M. Mais il a toujours gardé un contact étroit et affectif avec la promo, dont il fréquentait avec assiduité les réunions annuelles. Il est ainsi toujours resté dans nos cœurs un camarade part entière.

Un calembour facile avait présidé son baptême Gadzarts : on l'avait surnommé X. Mais pour les Zapaches et les autres, il est toujours resté Georges.
Aujourd'hui, X ne tend plus vers l'infini, il y est parvenu; il y a rejoint nos 16 camarades disparus avant lui, que nous rejoindrons nous aussi un jour prochain..
Georges, en voulant te dire que nous partageons la peine de Jacqueline ton épouse, nous nous attendons entendre ta voix grave et musicale nous répondre, comme sur ton répondeur téléphonique:
".. Laissez votre message, je vous répondrai dès que je serai disponible, c'est dire très bientôt..".

A bientôt, Georges!