editorial

MAURICE DESCHAMPS

Logo

Chers amis,
nous voilà réunis pour accompagner MAURICE DESCHAMPS vers sa dernière demeure.
Permettez-moi :
- au nom de sa famille, autour de VEÉRONIQUE sa fille et fidèle auditrice de mes conférences, très proche de son papa,
- au nom de la SOCIETÉ et du GROUPE GIRONDIN des Ingénieurs des Arts et Métiers, dont il était actif sociétaire avant sa longue maladie ; à ce titre, il mérite amplement les PALMES de notre société (déposées sur le cercueil par son camarade de promotion ALFRED CORTADE à ce moment précis…)
- au nom de ses camarades de la promotion AIX 152, qui témoignent de leur amitié pour lui,
- au nom du Comité des Maîtres de Forges et Fonderies de France et du Brésil, confirmation de son charisme et de sa stature,
- au nom de l’Enseignement Technologique dont il est médaillé, et pour qui il donna de son temps, en formation des futurs techniciens et en transmission de sa longue expérience avec sa motivation indéfectible, car avec MAURICE, il n’y avait pas de problèmes, il n’y avait que des solutions ..
- au nom de ses anciens collaborateurs et fidèles des forges de Meurthe et Moselle, des forges SCHNEIDER du Creusot, des forges de Saône et Loire et du Cher, et de la nouvelle fonderie de RENAULT à Billancourt qui ont apprécié sa Flexibilité, son Dynamisme et son sens de l’Humain, mais que de sacrifices ont été consentis par monsieur votre père, Véronique !
- au nom aussi des habitants de CAETE dans l’état du Minas Gerais au BRESIL où les ouvriers fondeurs que MAURICE a élevés à un rang social digne, ont mis aujourd’hui le deuil sur la plaque de la rue qui porte son nom: « RUA Docteur Maurici Deschamps ».

Et nous comprenons mieux alors que celui qui nous quitte fut un INGÉNIEUR hors du commun, exemplaire au niveau du SAVOIR, du SAVOIR FAIRE et du SAVOIR ÊTRE car les métiers de la forge et de la fonderie exigent professionnalisme, confiance en ses collaborateurs avec une adhésion totale car lorsque des tonnes de fonte en fusion tombent à vos pieds, cela mérite courage et vista, ce qui nous permet d’affirmer que l’INGÉNIEUR qui dirige une fonderie est plus qu’un dirigeant, c’est un PATRON au sens de PATRON d’INDUSTRIE, celui qui en mai 68 négocie avec équité avec son personnel la continuité du travail et sait dialoguer avec les partenaires sociaux…dans un climat d’égalité des chances, de solidarité et d’entraide, et on retrouve chez lui les valeurs de nos traditions fondamentales aux ARTS et MÉTIERS, qualités et vertus confirmées par le Prince Norodom Sihanouk du Cambodge qui remercia par écrit MAURICE pour avoir sauvé sa famille, sous couvert du ROTARY de Cosne-Cours-sur-Loire… fallait-il que cette confidence n’atteigne la modestie de MAURICE et de sa famille, confidence qui vient de m’être dévoilée depuis quelques heures par VÉRONIQUE sa fille….
On reconnaît bien là sa dimension internationale (Culture, Langue, Respect, Crédibilité)
Conscient que j’en oublie d’autres qui portent aussi MAURICE dans leur mémoire, il me reste à m’exprimer en mon nom personnel, comme porteur de souvenirs de nos 8 années d’études à l’Ecole Nationale Professionnelle de Tarbes et au Centre des Arts et Métiers d’AIX EN PROVENCE, vécues côte à côte avec MAURICE DESCHAMPS, « Zaclé » pour ses camarades Gadzarts !

MAURICE m’en voudrait de ne pas citer sa passion pour son orgue de barbarie avec lequel il animait nos réunions de promotion, et que j’ai rappelée dans l’encadré qui est devant vous, autre témoignage de son SAVOIR ÊTRE, et disons-le, de son côté humour à la BOUVARD, avec son sens de la dérision et je cite : « mon tour de taille est celui de l’équateur légèrement renforcé «
Accompagnons MAURICE dans son dernier parcours avec l’air de la JAVA BLEUE qui fut celui qui berça notre réunion de promo à BIARRITZ en 1985 … il y a plus de trente années déjà...

Adieu l’ami ….

Pour la Promo KIN 52-56
Denis Villanove